Questions ? 04 44 05 22 37
Panier - 0,00 €

Votre panier est vide.

Bienvenue !

Étiquetage des viandes en GMS: Moins d'informations pour plus de consommation ?

A partir du 13 décembre 2014, vous ne pourrez plus savoir quel est le morceau exact de viande que vous achetez dans votre rayon de supermarché. Or mis, pour l'entrecôte, le gigot, le faux filet et le rumsteck, les autres morceaux comme la tranche, la semelle, le rond de gite vont disparaître des étiquettes.

Une consommation de viande en baisse

IMG_0281Ces dernières années la consommation de viande des ménages à fortement diminuée, les chiffres de 2013 le prouvent: -2,1% pour le bœuf, -2,5% pour le veau et -3,3% pour l'agneau selon les chiffres du ministère de l'Agriculture. Face à ce constat, l'interprofession des viandes et du bétail (Interbev) a commandé une étude afin d'en connaître les causes. Il apparaîtrait que les consommateurs sont "perdus" dans les rayons de supermarchés face au grand nombre de morceaux proposés, et qu'ils passent deux fois plus de temps devant le rayon viande que dans les autres.

 

Les étoiles vont remplacées les dénominations

illustration_etiquettes

Vous l'aurez compris, le temps des tende de tranche, macreuse, paleron, jumeau est révolu, maintenant place aux dénominations "steak a griller" ou "mijoté" ou "à bouillir". Une échelle allant de une à trois étoiles servira d'indicateur de tendreté du morceau. Le principe paraît simpliste, peu être un peu trop.. En effet, c'est certainement une bonne idée de vouloir simplifier les indications pour aider au choix du consommateur, mais pourquoi donc aller jusqu'à la disparition totale de l'information ? Est ce que la consommation sera réellement relancée avec moins de transparence ? L'avenir nous le dira.

Toujours est-il que si vous voulez avoir des informations sur la viande que vous mangez, si vous souhaitez qu'une personne vous indique quel morceau choisir pour le cuisiner de telle manière, rendez vous chez votre boucher de quartier ou sur votre boucherie en ligne préférée !

Laisser un commentaire